Adapted Driving Program – Constance Lethbridge Rehabilitation Centre


J’espérais seulement que je serais de capable de conduire un jour parce que je n’aurais jamais cru que ça serait possible. Cela a fait une grande différence. Cela a fait une grande différence pour nous. Conduire ressort comme un des facteurs les plus importants dans la qualité de vie d’une personne. Pour une personne ayant subi un arrêt cardiaque ou encore un grave accident de voiture avant même de dire qu’elles aimeraient pouvoir marcher à nouveau, plusieurs personnes diront qu’elles souhaitent pouvoir conduire à nouveau. Le plus grand rayon que je peux atteindre avec mon fauteuil roulant en partant de la maison serait probablement d’environ 4 ou 5 kilomètres. Avec la mini-fourgonnette, les possibilités étaient infinies. Je peux entreprendre de longs voyages tout ce que je peux m’imaginer était possible maintenant. L’angle de vue de Bennett dans la mini-fourgonnette a changé. Il est très haut maintenant et il voit directement à travers le pare-brise. Nous avons trouvé que voyager était devenu plus facile, les longues distances sont devenues plus tolérables. C’était devenu tellement plus intéressant pour lui de pouvoir
tout voir. Plusieurs de nos clients ont des limitations fonctionnelles très sévères. Ils vivent au quotidien l’obligation de dépendre des autres pour faire plusieurs choses. Que ce soit pour les aider à s’habiller, ou encore peut-être à se nourrir, ou même les aider à prendre un bain. Je crois que la capacité de pouvoir conduire un véhicule est quelque chose qu’aucun d’entre eux ne laisserait tomber s’ils ont cette chance de le faire par eux-mêmes. I am convinced that people are in their living room with their disability and have eliminated the possibility of driving believing that “I’ll never drive again due to my health issue”, but probably yes, they can. But if it was better known across the province that there was a possibility of driving even with a disability it would help a lot of people. Les gens ne réalisent peut-être pas à quel point c’est important pour les familles qui ont besoin d’un tel programme. C’est phénoménal. Cela a tout changé pour notre famille, et d’encore plus de façons que nous aurions pu imaginer. Même si je peux en retirer encore une ou deux années, trois années, peut-être même juste six mois, ça me donnerait tout de même six mois d’indépendance de plus. Pour les gens en fauteuils roulants, ce que certains ne réalisent pas toujours, c’est que cette petite différence est en fait une grande différence pour moi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *